LE MYSTERE DU CHENE BRULE, de Céline Guillaume

CHENE_BRULE___cover  CHENE_BRULE___cover02 CHENE_BRULE___cover

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé : 

1160. À l’heure où Flore dirige le couvent de Sainte-Radegonde, sa fille, Mélissandre, disparaît mystérieusement dans les bois des Monts-Noirs. Parallèlement, Girard de Bellegarde, évêque d’Autun, fomente quelques intrigues diaboliques dans les recoins les plus secrets du palais épiscopal. D’atroces crimes sanglants ont de nouveau lieu, réveillant ainsi le passé. Le mal aux multiples visages rôde, sournois et malsain, autour de tous. Qui s’y opposera ? Flore grâce à sa quête qui la rattache à une tradition millénaire ? Sa fille qui chemine inexorablement sur ses traces ? Albéric, l’amant fidèle ? Peu à peu, depuis la Terre Sainte jusqu’au Morvan se rejoignent celles et ceux qui devront mener l’affrontement final. Mais qui peut prédire l’issue de ce combat tumultueux entre les abîmes et la lumière ?

Chronique :

Nous revoila plongés dans cette ancestrale forêt des Monts Noirs (Morvan), lieu magique et surnaturel, où il ne fait pas bon de s'aventurer au risque de rencontrer des êtres peu recommandables, telle la redoutable et terrifiante Bérengère de Montembert, résuscitée d'entre les morts et porteuse de maléfices à travers tout le pays. Mi-femme, mi-démon, mi-rapace, elle lacère les jeunes filles, les dépouillant de leurs organes vitaux, afin de réaliser des cérémonies païennes où le Malin n'est jamais bien loin... Mais, se dresse sur son chemin Dame Flore, le seigneur Albéric de Savigny, revenu de Croisades à point nommé, et Mélissandre leur fille adulée. L'évêque d'Autun, Girard de Bellegarde, est un personnage repoussant et tellement "naturel", au point qu'on jurerait qu'il a réellement existé, tout comme la Vieille Femme (la Margueronne), sorcière maléfique, "servante docile" qui a fait alliance avec le Mal. Le style de l'auteur est toujours aussi savoureux, mélangeant subtilement réalité historique et fantaisie, pour notre plus grand plaisir. L'Ecriture est un Art à part entière et Céline Guillaume nous prouve une fois de plus que la magie n'opère que si la plume de l'auteur est guidée par la Passion des mots. Une très belle réussite !!!

Extrait : 

"Au moment où je soulevai le loquet grinçant, le ventail se referma violemment et une voix d'outre-tombe, caverneuse s'éleva derrière moi. 

- Où cours-tu ? Où comptes-tu aller, la Belle ?

Effrayée et palpitante, je me retournai et vis la vieille plus décrépite que le soir. Des lambeaux de chair se décollaient de son visage et de ses mains alors qu'une sorte de fumée opaque se dégageait d'elle. Pire encore, elle paraissait flotter au-dessus du sol (...)"

CHENE_BRULE___cover03